Trois conseils pour un achat immobilier réussi


blog immo

Vous êtes en quête d’un logement que vous souhaitez acheter. Seulement, sur le marché de l’immobilier, il arrive que les prix demandés par les vendeurs soient loin d’être les prix réels d’achat. Il est donc primordial de bien négocier son prix d’achat afin de faire une bonne affaire.

Sauf que cette négociation n’est pas une chose facile. Les conseils suivants vont vous aider à réussir votre négociation d’achat d’immobilier.

investir

Négociation, jusqu’à quelle limite ?

Il n’y a pas de règle précise. Une négociation de baisse de 20% sur un bien peut être très minime pour un bien et très importante sur un autre. Si le prix d’un bien immobilier est en baisse par rapport aux autres biens similaires sur la même zone géographique, les chances sont fortes que le bien soit vendu sans négociation.

Et à l’inverse, certains biens immobiliers sont tellement exorbitants et totalement loin de s’aligner à la tendance du marché, on doit s’attendre à ce qu’il reste invendu pendant longtemps, jusqu’à ce que son propriétaire comprenne qu’il doit baisser le prix … progressivement.

Méfiez-vous des rabais sur prix parfois alléchants !

C’est un peu comme au shopping. On se trouve facilement dupés par les grands -70% sur les étiquettes des prix qu’on achète sans penser, croyant qu’on a fait la bonne affaire. Certains ne se laissent pas faire et cherchent le prix. Parce que c’est ce qui compte ! C’est pareil pour l’immobilier. Quels que soit le rabais déclaré, c’est le prix final qui vous dira si ça vaut vraiment le coup ou pas.

Passez par une agence immobilière, c’est plus sûr !

Les agences immobilières n’acceptent pas de prendre en charge la vente d’un bien dont le prix est élevé de plus de 20% du prix du marché. Donc, en passant par ces agences, vous aurez filtré les annonces aux prix trop chers.


Voir aussi